A Table

Les Halles de la Major à Marseille, un concept de restaurant séduisant

J’ai eu l’occasion de passer une journée à Marseille pendant mes vacances. Nous nous sommes cantonnés au quartier de la Major et du MUCEM, un super quartier que je recommande si vous passez par là.  Nous avons flâné dans le quartier et l’heure du midi a sonné, il a bien fallu se mettre en quête de pitance. Il y a bon nombre de restaurants dans ce quartier mais notre regard s’est porté sur Les Halles de la Major.

20930902_10213377817141546_1695516933_o

  • Le concept :

C’est à la fois, un restaurant, un marché, et une épicerie fine, le tout dans 600m², autant te dire qu’il y a du choix. Et qu’il vaut mieux bien me suivre (lol). En fait tu peux acheter des produits sur place et repartir avec, mais tu peux aussi choisir une pièce de viande, un poisson, etc. et le déguster cuisiné sur place. Savamment préparé par des cuisiniers. Il y a aussi un bar, il faut bien se désaltérer non? Dans ce lieu, on trouve de tout : du poisson, de la viande, des vins, des épices, des fruits, des légumes, fromages, charcuterie etc. Pour la restauration, il y a un boucher, un coin asiatique, un coin pizza et cuisine italienne, un poissonnier, un stand de fruit et légumes, pâtisserie, etc. De quoi trouver son bonheur.  Ce lieu se privatise également pour des événements en tout genre et des animations y sont régulièrement organisées notamment des animations « famille » manque de bol, il n’y en avait pas pendant notre séjour sinon à coup sûr, j’aurais tanné Monsieur Papa pour tester ça avec Mam’Zelle Pioupiou (il aurait sans doute fini par céder car je peux être chiante, très chiante).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Ce que j’en ai pensé :

J’ai adoré le concept, de quoi faire une petite soirée entre ami(e)s où chacun mange ce qu’il lui fait envie et au moment où il le veut. Pas obligé de se plier à un seul type de cuisine, de quoi ravir les plus difficiles d’entre nous. J’y ai mangé un délicieux Bo-bun au poulet, un vrai régal, cela faisait bien longtemps que je n’en avais mangé d’aussi bon. Quant à Monsieur Papa, il s’est laissé tenté par un bon hamburger aux aiguillettes de poulet pané, avocat et sauce césar, qu’il a eu du mal à terminer, Mam’zelle Pioupiou a eu le droit a un classique steak-frite, mais attention le steak haché fait-maison, un vrai steak de boucherie 🙂 . Bon tu l’auras compris, j’ai adoré le concept et en plus, j’ai super bien mangé. Seul petit-bémol (il en faut toujours un), comme on commande à des étals différents, les plats n’arrivent pas toujours en même temps.

Sinon en ce qui concerne le lieu en lui-même, j’ai beaucoup aimé la déco type industrielle, du plus bel effet. On déjeune ou dîne à l’étage ou en terrasse. Nous avons opté pour l’étage, plus facile comme ça de gérer la petite Mam’Zelle Pioupiou qui ne tient pas en place. Et en plus, il y a un ascenseur, hourra pour les poussettes et les personnes à mobilité réduite (un vrai grand plus quand tu as des enfants en bas-âge et que tu continue à avoir une vie sociale ;-))

Parlons maintenant sous-sous (la douloureuse quoi !), les prix me semblent plutôt corrects pour un lieu avec un fort passage touristique (comptez une quinzaine d’euros le burger, un peu moins le bo-bun) et avec l’utilisation de produits frais de surcroît.

 

Mon premier voyage culinaire en box avec Kitchen Trotter

En grande fana de cuisine, j’aime découvrir de nouvelles saveurs et cela faisait quelques années que je zieutais cette box; et une offre Showroomprivée m’a décidé alors ni une, ni deux, j’ai pris un abonnement et j’ai reçu la première en décembre.  Le package était très sympa, une jolie boite métallique assez sobre et design. Depuis, d’ailleurs, elle contient des joujoux de Pioupiou. J’étais comme une gosse le jour de Noël en la recevant.

Celle-ci était sur le thème de la Finlande, toute une promesse de découverte car cette cuisine reste encore assez méconnue. Certains des produits m’ont beaucoup surprise, comme les pousses de sapin; je ne pensais pas cuisiner avec cet ingrédient, et pourtant (une recette de saumon succulente, une seule chose à dire « hummmmmm »)! Les recettes sont assez simples et savoureuses, un débutant peut s’y retrouver.   Ma préférée : Le Lanttulaatikko, un gratin de navets avec du crispbread Leksands (ceux et celles qui ont connu les Wasa au petit déjeuner comprendront). Un vrai régal.

saumon

Recette : Graavi Lohi : saumon mariné avec une sauce savoureuse

Dans le kit, on trouvait : des bâtons de réglisses de la marque Fazer (personnellement je n’aime pas la réglisse alors Monsieur papa aura l’honneur de les manger) ; une moutarde douce Auran ; un paquet de crispbread Leksands ; un confit d’airelles de Favols ; un mélange d’épices de Santa Maria (pour faire des biscuits type sablés, mais pas encore eu le temps de les faire) ; des pousses de sapin bio de France Sapin Bio ; une préparation pour Korvapuuti d’Affaires pâtissières (un régal) ; et des pailles pour fabriquer une décoration de Noël Himmelis (que j’ai abandonnée en cours de route par manque de patience, lol) et un livret, qui donne envie de se rendre en Finlande tout de suite. Nous avons donc décidé d’utiliser cette box pour faire notre repas du jour de Noël en amoureux et nous avons passé un bon moment à cuisiner ensemble, Monsieur Papa et moi et à déguster ces succulents mets! Hâte de découvrir la prochaine box!

Et vous, vous connaissez? vous avez succombé à la tendance des box?!

 

 

Mes petites idées pour bien démarrer un repas de fêtes

Bientôt le réveillon de Noël et bientôt il faut l’avouer on va s’en mettre plein le bide. J’ai essayé de limiter la casse en participant à l’élaboration du menu (le repas aura lieu chez mon père donc je ne serai pas seule au fourneau) car tu vois, je viens de perdre 6 kg c’est pas pour les reprendre vu qu’il m’en reste encore à perdre. Enfin….. je vais pas me priver non plus 😉

Je m’occuperai de l’apéro (trois verrines) et du foie gras .Je le fais moi-même tous les ans et je saoule tous le monde avec parce que ceci, parce que cela, ils en ont vite marre et me laissent faire du coup. (Il semble que je puisse être vraiment ch…). Voici donc mes petites recettes (si vous n’avez pas d’idée ça peut p’t’être vous aider si vous avez besoin d’une idée de dernière minute):

  • 1 Verrine « Tiramisu aux crevettes » (on l’a déjà faite avec mon petit mari et on adore et approuvée par Mam’zelle Pioupiou).

Ingrédients:  250 gr de Mascarpone Galbani ; 30 crevettes (décortiquées, moi j’utilise des petites crevettes roses) ; 2 oeufs ; 1 petite boite de bisque de homard ; 1 échalote ; un pain de mie complet ; De la ciboulette ; du sel.

Préparations:  Cassez les œufs en séparant les jaunes des blancs. Dans un saladier, déposez le mascarpone, les jaunes d’œufs, 5 cuillères à soupe de bisque de homard, l’échalote ciselée, le sel et le poivre puis mélangez. Ajoutez 12 crevettes coupées en morceaux et mélangez. Ajoutez ensuite les blancs d’oeufs montés en neige et mélangez délicatement. Découpez avec un emporte-pièce une rondelle de pain de mie  de la grandeur du fond de votre verrine et mettez une couche de préparation. Coupez des petits dés de pain de mie et mettez-en par dessus. Ajoutez une autre couche de préparation jusqu’en haut de la verrine. Sur le dessus, disposez 3 crevettes et parsemez de ciboulette ciselée. Réservez au frais 3h.

Il s’agit d’une recette approuvée par Mam’zelle Pioupiou!

  •  1 Verrine de saumon fumé, concombre et fromage de chèvre                                                                          saumon                                                                 Ingrédients: poivre, piment de Cayenne, sel, un demi chèvre frais ; 2 cuillères à soupe de jus de citron ; 10 cl de crème entière liquide (30%); 150 g de saumon fumé, un concombres.                                                                                                                                                                                                   Préparations: faire mariner le saumon fumé avec le citron, ajouter un peu de poivre. Couper le concombre en très petits dés, le faire dégorger avec du sel. Fouetter le chèvre et la crème jusqu’à obtenir une crème, saler et poivrer. Mettre la crème ainsi obtenue dans le siphon, bien fermer, bien fermer, mettre la cartouche de gaz et secouer. Mettre le siphon ainsi que les autres ingrédients au frigo pour environs 2 heures. Dans des verrines, mettre le saumon fumé, puis le concombre puis la mousse contenue dans le siphon. Décorer avec un peu de piment de Cayenne.
  • 1 Verrine de foie gras et ananas caramélisés et piment d’Espelette                                    Ingrédients:  piment d’Espelette ; 2 cuillères à soupe de sucre cassonade; 1 cuillère à soupe de beurre; 100g de foie gras mi-cuit ; un quart d’ananas.                                                                         Préprations: couper l’ananas en petits dés. Faire fondre le beurre dans une poêle et y faire cuire et caraméliser les dés d’ananas avec la cassonade. Laisser tiédir. Découper le foie gras en petits dés. Dans une verrine, répartir les dés d’ananas, les dés de foie gras et terminer par un peu de piment d’Espelette.

Pour le foie gras :

foiegrasbis

Cette année je le fais au piment d’Espelette. Voici ma recette (pour 500g) : je le fais mariner une demi-journée (ou une nuit) avec une cuillère à café de sel ; trois cuillères de piment d’Espelette ; 3 cuillères à café de sucre ; une pincée de muscade ; un demi-verre de cognac ou autre liqueur.  Après il ne reste plus qu’à le faire cuire 18 minutes au cuit-vapeur (je le retourne à mi-cuisson) et à la réserver. Attention, il faut le préparer au moins 48 heures à l’avance. Une recette simple et facile à réaliser. (D’habitude il est à la fine calvados et mélange 4 épices mais j’ai  eu envie de changer cette année)! J’oubliais un détail, bien le filmer avec du papier transparent! 😉

Je sens que l’on va encore trop manger et que l’on va encore, s’en plaindre! Bonne fêtes de fin d’année à vous tous 😉